Mayotte-Banc du boa (2008/11/21)

Publié le par Raph

     J'ai eut la chance de partir 7 jours à Mayotte au mois de novembre et je dois dire que les 5 plongées que j'ai pu faire la bas ont toutes étées magnifiques... Mais la dernière, sur le site de banc du boa, a étée parfaite...

     C'est le club happy divers à M'tsangamouji qui nous a emmené plonger; l'ambiance était très sympa, petite structure, des propriétaires passionnés, du bon matériel, on a eut droit à un briefing de pré-plongée clair, rapide et efficace, un club a tester absolument.

     Arrivés sur le site, la mise à l'eau se fait sur un fond sableux de 10m. Après quelques coups de palme on arrive dans un champ de raies pastenagues à points bleus, toutes enfouies dans le sable mais dès qu'on en dérange une, elle file et en dérange une autre au passage et ainsi de suite, comme un feu d'artifice, vraiment magnifique.








     La plongée se poursuit sur un tombant constellé de gorgones, des balistes bleus en pagaille, des poissons clowns, etc...






















    


Un banc de platax a croisé notre route et nous a suivit pendant une dizaine de minutes, à nous froler (cette photo a été prise sans zoom...), c'est toujours un bonheur d'en croiser.








     On est aussi tombés sur une faille remplie de langoustes agitant leurs antennes dans tous les sens, je n'en avait jamais vu autant au mètre carré...




     Sur le retour, on a croisé un couple de rascasses volantes qui tournaient autour d'un juvénile posé sur le corail. Lorsque je me suis approché pour le photographier, un des adultes est venu s'interposer entre sa progéniture et moi... pas très rassurant !!!



     De retour sur le sable, on a pu observer une colonie d'hétérocongres et enfin, à quelques mètres de l'ancre un bout de corail hébergeait une dizaine de chirugiens bleus...

     En retournant au port on a même croisé un groupe de dauphins avec lesquels on s'est mis à l'eau... Bref une plongée comme dans un rêve !!!


Publié dans Plongées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article